En cette rentrée si particulière, tout le monde parle de relance. Tant mieux.

Tout le monde parle de la nécessaire articulation de l’action de l’État avec celle des territoires pour agir au plus près des secteurs et acteurs profondément et durement touchés par la crise économique née de la crise sanitaire. On annonce des mesures, des plans et des millions. Tant mieux.

Le pays, l’économie en ont besoin.

Mais il est un lieu où l’on réunit ici et maintenant, tout de suite, les secteurs public et privé pour témoigner ou trouver des solutions nouvelles, pour fédérer les acteurs et les initiatives de terrain, pour aller plus vite au service de la relance économique du territoire. Un moment où l’on décide de prendre sur son temps pour « jouer collectif ».

Et cela ne se passe nulle part ailleurs qu’en Bretagne. Surprenant ? Pas vraiment.

En cela le Forum Economique Breton, l’intérêt qu’il suscite et la qualité et la diversité de ses participants témoignent d’une forme d’unité bretonne jamais démentie à travers le temps et spécialement dans les moments difficiles. Ce forum, par sa tenue dans des conditions sanitaires et économiques compliquées, porte avec lui ces idées d’exemplarité et de singularité bretonne dans lesquelles tout un territoire peut se retrouver et y trouver, justement, la force et les ressources dont il a besoin. Les temps à venir ne vont pas être faciles et ne rien tenter de plus ensemble et tout de suite serait irresponsable.

« La victoire est en nous » disait l’équipe de France de Football.

La relance est en nous peut dire aujourd’hui l’équipe de Bretagne.

Bon FEB à tous !

Christian Pousset,
Secrétaire Général du FEB.